Equitation
Accueil \ Equitation

Ostéopathie et équitation..

(Réflexions sur 14 années de travail)

Le cheval doit être considéré comme un athlète à part entière …

Entrainement, compétition, périodes de récupération.

650 kg se déplaçant au gré du programme sélectionné :

  • Jumping (Sauts) – Trotteurs – Galopeurs – Endurance …
  • Chaque discipline à ses préparations spécifiques, sa diététique spécifique, ses contraintes anatomiques particulières..

Un hamac, et 4 pylônes, c’est schématiquement le dos d’un cheval avec ses antérieurs et postérieurs.

2/3 du poids du cheval sont portés par les antérieurs, rajoutons le poids lui même du cavalier et de sa selle, voici de quoi apporter quelques contraintes sur « l’avant –main ».

L’habilité du cavalier devra avec la plus grande « légèreté » mais fermeté guider la bouche du cheval ! Les rennes, prolongement « virtuel » , du cavalier …

IL ne s’agit pas de posséder une Ferrari, il faut le permis de conduire qui va avec !

Une sortie de box , trop rapide , un sol glissant , avec un dénivelé , une sortie de van non contrôlée, une trop longue position inconfortable dans un box restreint , une mauvaise réception sur une sortie de saut , un refus d’obstacle qui « fige la posture du cheval «  , un programme de dressage non adapté , avec des écarts latéraux trop puissants , un rythme épuisant , qui ne correspond pas à l’état de santé du cheval ..

Voici une liste non exhaustive de « petits détails traumatiques «  qui amènent à un état de souffrance et de contres – performances.

Un cheval ne parle pas !! Il s’exprime par un langage non verbal qu’un cavalier à l’écoute va apprendre à analyser pour le respecter !

Combien de chevaux nous sont amenés « rétifs » alors qu’il s’agit trop souvent d’une souffrance articulaire, tissulaire, qui ne supporte plus les exercices demandés !!

Souvent quand le Cheval est traité assez rapidement quelques séances suffisent pour le remettre d’aplomb !! (En Ostéopathie Humaine il est commun de dire qu’il serait sage de consulter dans les 10 JOURS APRES UN TRAUMATISME…)

En Ostéopathie Équine c’est loin d’être le cas !!

A t-on le temps d’arrêter un cheval dans un centre équestre ?

Le rythme de la compétition, des course et de ses entrainements permet il de glisser ces séances ?…

C’est là la subtile SYNTHÈSE DE GROUPE qui doit être mise en place entre :

  • L’Entraineur – Le Vétérinaire – le Cavalier & l’Ostéopathe !

Faire du curatif d’urgence c’est bien, mais arriver à mettre en place un programme tout au long de l’année pour ce sportif et faire du préventif

C’est beaucoup mieux et ce formidable Animal en vaut la peine !!

PM